Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
CLASSIFICATION DE HYNEK

La "classification de HYNEK " est une méthode de classification des observations d’OVNIS non imputable, après enquête, à un canular, une hallucination ou une méprise.

Lumières Nocturnes (NL) 

Le(s) témoin(s) voi(en)t juste une ou plusieurs lumières dans le ciel nocturnes à plus de 150 mètres de distance, qui leur paraissent anormales.

vlcsnap-2010-07-10-23h35m44s230.png.jpg

Disques Diurnes (DD)

Le(s) témoin(s) voi(en)t un OVNI lointain. Contrairement à ce que le nom peut faire penser, l'OVNI en question n'a pas forcément la forme d'un disque. On qualifie de DD tout OVNI vu le jour à une distance supérieure à 150 mètres.
 

vlcsnap-2010-07-10-23h32m55s71.png.jpg
Radar-Optique (RV)

L'OVNI est vu à la fois en visuel et sur un ou plusieurs écrans radars.


vlcsnap-2010-07-10-23h36m35s227.png.jpg
Rencontre Rapprochée du 1er type (RR1)

Le(s) témoin(s) voi(en)t un OVNI quel qu'il soit à moins de 150 mètres.
 

vlcsnap-2012-11-26-14h13m02s42.png

Rencontre Rapprochée du 2ème type (RR2)

L'OVNI laisse des preuves matérielles, commes des traces au sol. Certains pensent que les cercles de récolte entrent dans cette catégorie.
 


Rencontre Rapprochée du 3ème type (RR3)

Le(s) témoin(s) voi(en)t un OVNI et ses occupants, ou alors seulement les soi-disant occupants d'un OVNI mais sans ce dernier.

 

558531 269391693172932 1850019389 n
Par ailleurs, d'autres ufologues ont ultérieurement ajoutés d'autres types :

Rencontre Rapprochée du 4ème type (RR4)

Le(s) témoin(s) prétend(ent) avoir été enlevés par les occupants d'un OVNI. Il y a deux types de rencontre RR4 :

Dans une "RR4 de classe 1", les victimes sont non consentantes et peuvent éprouver une déformation grave de la réalité, des trous de mémoire, des symptômes caractéristiques du traumatisme du rapt tels que la crainte et l'inquiétude, des effets physiologiques comme la paralysie, et une désorientation dans le temps et l'espace.


Les "RR4 classe 2" sont des événements qui sont techniquement qualifiés d'enlèvement. Il s'agit pourtant de cas où le témoin suit volontairement l'entité.
 

mulder.JPG

Rencontre Rapprochée du 5ème type (RR5)

Le(s) témoin(s) prétend(ent) être entrés en communication avec les occupants d'un OVNI.

vlcsnap-2010-07-11-00h01m05s114.png.jpg
Rencontre Rapprochée du 6ème type (RR6)

Un ou plusieurs témoins (ou animaux) sont tués par un OVNI ou ses occupants. Les cas de mutilations de bétails qui ne trouvent pas d'explications rationnelles sont souvent imputés à une RR6.
 

392892_153468231421877_100002761039765_175619_1928882444_n.jpg

CLASSIFICATION DE VALLEE

La classification de Vallée est un système de classification des observations d’OVNIS créé par l’ufologue français Jacques Vallée. Elle est souvent préférée à la classification de Hynek, étant plus précise.


Premier Système

Type – I (a, b, c, d)- Observation d’un objet inhabituel, de forme sphérique, en disque, ou d’une autre géométrie, situé près du sol (à la hauteur des arbres ou plus bas), auquel on peut associer des traces, ou des effets thermiques, lumineux ou mécaniques.
a – Au sol ou près du sol.
b – Près d’un point d’eau.
c – Les occupants de l’OVNI marquent un intérêt pour le témoin en faisant des gestes ou des signes lumineux.
d – l’OVNI semble inspecter un véhicule terrestre.

Type – II (a, b, c) – Observation d’un objet inhabituel de forme verticale et cylindrique dans le ciel, associé à un halo nuageux. On donne à ce phénomène divers noms comme "cigare nuageux" ou "sphère nuageuse".
a – Avec des mouvements erratiques dans le ciel.
b – Objet stationaire autour et "engendre" d’autres objets (les "objets satellites" ).
c – l’objet est entouré d’autres objets.

Type – III (a, b, c, d, e)- Observation d’un objet inhabituel de forme sphérique, discoïdale ou elliptique, stationnaire dans le ciel.
a – Alternant période de mouvement et période stationnaire, avec des mouvements en feuille morte.
b – Interruption d’un vol continu, puis reprise du mouvement.
c – Changement d’apparence durant le stationnement.
d – « Combats aériens » ou charge vers d’autres objets.
e – Trajectoire modifiée durant un vol continu pour voler lentement autour de certaines zones ou pour changer soudainement de direction.

Type IV (a, b, c, d) – Observation d’un objet inhabituel en vol continu.
a – Vol continu.
b – trajectoire modifiée par un engin conventionnel voisin.
c – Vol en formation.
d – Trajectoire en vague ou zigzag.

Type V (a, b, c)- Observation d’un objet inhabituel d’apparence indistincte, apparaissant comme un objet qui n’est pas entièrement solide ou matériel.
a – Diamètre apparent étendu, source lumineuse non-définie
b – Objets semblables aux étoiles, immobiles pendant de longues périodes.
c – Objets semblables aux étoiles traversant le ciel, éventuellement avec des trajectoires particulières.

Second Système

En 1990, dans son livre Confrontations, Vallée proposa un nouveau système de classification, plus complet, en prennant en compte celui de Hynek.  Par ailleurs, ce nouveau système permet non seulement de classer les OVNIS, mais aussi les phénomènes paranormaux :

Anomalie (AN)
Type I:  Observation: Lumière ou explosion mystérieuses.
Type II:  Effets physiques: Poltergeists, agroglyphes...
Type III:  Entités: fantôme, extra-terrestre, animal cryptozoologiques (Yéti, Loch Ness, etc).
Type IV:  Transformation de la réalité: NDE, vision ou hallucination à caractère religieuse.
Type V:  Blessure ou mort: combustion humaine spontanée, stigmates, etc.

Vol rapproché (FB)
Type I:  Observation: Trajectoire continue de l’OVNI.
Type II:  Effets physiques: OVNI laissant une trace physique.
Type III:  Entités:  observation d’êtres (RR3).
Type IV:  Transformation de la réalité:  le témoin a une impression de déformation de la réalité.
Type V:  Blessure ou mort:  blessure ou décès causés par un OVNI (RR6).

Manœuvres (MA)
Type I:  Observation:  trajectoire discontinue de l’OVNI.
Type II:  Effets physiques:  OVNI laissant une trace physique.
Type III:  Entités:  observation d’êtres (RR3).
Type IV: Transformation de la réalité: le témoin a une impression de déformation de la réalité.
Type V : Blessure ou mort:  blessure ou décès causés par un OVNI (RR6).

Rencontre Rapprochée (CE)
Type I:  l’OVNI est proche (RR1).
Type II:  Effets physiques:  OVNI laissant une trace physique (équivalent à une RR2).
Type III:  Entités:  observation d’êtres (RR3).
Type IV:  Transformation de la réalité:  Enlèvements (RR4).
Type V:  Blessure ou mort:  blessure ou décès causés par un OVNI (RR6).

L’Estimation de Crédibilité
 
Nul système de classification n'est complet sans la faculté d'associer une crédibilité, un  « poids » ou cote de valeur à une observation, comme on le fait dans toute expérience scientifique. Bien qu'une telle procédure soit partie intégrante de toute évaluation intelligente, les chercheurs sur les OVNI se donnent rarement la peine de l'appliquer comme support de leur travail.
 
(une exception notable est "l'indice de qualité" proposé par les chercheurs espagnols Ballester-Olmos et Guasp, mais il est trop détaillé pour être utilisé pratiquement sur de grandes bases de données.) Le système doit être assez simple pour être rapidement mis en œuvre, avec assez de valeur mnémonique pour le fiabiliser sans qu’il soit nécessaire de se référer à une épaisse nomenclature de codes.

Il est pratique d'utiliser un simple code à trois chiffres pour indiquer le poids d'un rapport. Chacun des trois chiffres a une valeur de zéro à quatre, comme suit :

Le premier chiffre, "S" indique la fiabilité de la source :

0 est utilisé pour une source inconnue, ou non fiable
1 pour un rapport attribué à une source de fiabilité non calibrée
2 pour une source crédible, mais de seconde main
3 pour une source crédible , de première main
4 dénote un entretien personnel avec le témoin, par une source de fiabilité démontrée.

Le deuxième chiffre, "V" indique si une visite de site a eu lieu :

0 est utilisé quand aucune visite de site n’a eu lieu, ou quand la réponse est inconnue
1 indique une visite par une personne occasionnelle, peu familière avec de tels phénomènes
2 marque une visite du site par une personne familiarisée avec la gamme des phénomènes
3 est une visite de site par un enquêteur fiable avec quelque expérience
4 indique une visite de site par un analyste qualifié

Le troisième chiffre, "P" indique la probabilité d'explications naturelles :

0  est utilisé quand les données sont compatibles avec une ou plusieurs causes naturelles
1  signifie qu'une explication naturelle exigerait seulement une légère modification des données.
2  signifie qu'une explication naturelle exigerait le changement complet d'un paramètre
3 signifie qu'une explication naturelle exige le changement radical de plusieurs paramètres
4 signifie que les données ne sont compatibles avec aucune explication naturelle

Ainsi une évaluation de 222 ou supérieure (c’est-à-dire que chacun des trois chiffres est 2 ou plus haut) indique un événement
rapporté par une source fiable, pour lequel une visite de site a été faite et où une explication naturelle exigerait le changement radical d'au moins un paramètre.

Équipé des codes de fiabilité et de la classification décrite ci-dessus, il est possible de commencer à tirer le sens des modèles
qui émergent de la masse des rapports sur des phénomènes aériens inhabituels.

Ce système est actuellement utilisé dans les catalogues d'UFOmania magazine. Il a aussi été mis en pratique par plusieurs études externes majeures, notamment par le CUFOS dans leur catalogue UFOCAT, par l'Institut National pour la Science et la Découverte (NIDS) dans sa base de données privée et par l'étude française concernant des pilotes témoins, conduite par M. Dominique Weinstein, dans ses communications avec le GEIPAN (Groupe d'Etudes et d'Information sur les Phénomènes Aériens Non-identifiés) en connexion avec le CNES à Paris. Ainsi on peut espérer commencer à comparer des données statistiques grâce à l’indexation entre plusieurs bases de données. Ce serait une première étape significative vers la coopération internationale dans l'étude de phénomènes qui continuent de poser une véritable énigme scientifique.

Extrait du film “Rencontre du troisème type” Roy Neary (Richard Dreyfuss) est survolé par un OVNI à très basse altitude qui s'immobilise au-dessus de son véhicule avant de repartir. Les effets provoqués par l'objet sont soigneusement repris dans ce passage :


 
  Rapporter une observation OVNI

Téléchargement du guide de l'enqueteur :
http://www.ufomania.fr/pdf/guideenqueteur2008.pdf

Comparez votre observation avec le traffic aérien grâce au Radar virtuel :
http://www.radarvirtuel.com/

Cartes en temps réel des rapports d'OVNI Apercus :
http://www.ufostalker.com/?mufon=true



faire-observe-ovni-L-2.jpg
faire-observe-ovni-L-3.jpg
faire-observe-ovni-L-4.jpg










 

La synthèse des formes d'Ovnis

Il existe plusieurs grandes catégories de formes d'ovnis : Cylindres,  Disques, Sphères, Triangles. La forme observée ou photographiée d'un ovnis varie selon la distance séparant le témoin de l'objet et la déformation engendrée par la "propulsion". Par conséquent un engin en forme de disque peut apparaître sous la forme d'une sphère, d'une simple boule lumineuse à haute altitude. De plus, on peut logiquement supposer sans aller trop loin que  le type d'engin ne doit pas être le même selon sa fonction propre (sonde d'exploration avec ou sans pilotes) et selon la nature des "ufonautes" de la "civilisation extraterrestre" qui en est à l'origine...


1.- Dans la première ligne, vous pouvez apercevoir le type standard d'OVNI.
2.- Dans la suivante, ce sont les OVNIs appelés champignons ou encore demi-lune...
3.- Ceux-ci sont comme des cônes aplatis.
4.- Ici ils sont communément appelés " ballon écrasé " ou encore " sphère aplatie ".
5.- Décrit comme étant des " pièces de monnaie " ils ressemblent plus à la coupe d'un cylindre.
6.- Les sphères dont la forme circulaire est apparente se présentent comme des " boules de feu ".
7.- Voici les fameux " ballons de rugby " ou " oeufs "...
8.- Les triangulaires peuvent soit se présenter sous la forme d'un goutte d'eau, soit sous une forme... triangulaire...
9.- Les OVNIs " polymorphe " qui changent de forme à volonté, défiant les lois de la nature.
10.- Pour finir, vous avez ici les différents mouvements de déplacement des OVNIs.







00417.gif
17041_102501996445999_100000585980110_71009_3252567_n.jpg
17041_102502046445994_100000585980110_71015_8120158_n.jpg
17041_102502056445993_100000585980110_71016_7047595_n.jpg
17041_102502059779326_100000585980110_71017_161764_n.jpg

 

29792_422163116755_327768541755_5459257_7276957_n.jpg

 

29792_422163211755_327768541755_5459258_4922783_n.jpg

 

29792_422163286755_327768541755_5459259_233900_n.jpg

 

29792_422163326755_327768541755_5459260_4872286_n.jpg

 

Ovni ovoïde

Selon le nombre de témoignages elle a été l'une des plus observées. La lumière qui se dégage de ceux-ci peut être de couleurs rouge, verte, bleue, jaune, ou blanche intense…..La nature du matériau de cette soucoupe fait penser à du métal argenté. Leur diamètre vari également selon les observations. On observe sur le site d'atterrissage une forme ronde ou ovale dessinée par l'aplatissement du sol (herbe dans certains cas). Le sol a comme été brûlé probablement à cause du dégagement intense de chaleur de la soucoupe volante. Lors de leur déplacement, ces soucoupes propageraient dans l'air un bruit de sifflement et une forte odeur de souffre. Elles provoqueraient également l'extinction des automobiles. Des témoins en ont vu sortir de l'eau.


uf.JPG

Ovni cubique (sondes)


Ces Ovnis sont de petites tailles et de couleurs argentées ou noires. Ils sont immobilent et donnent l'impression de sonder le décord. Ces observation se font plus rares que les Ovnis classiques… Des témoins en ont vu sortir de l'eau.


forme-2.jpg

Ovni triangulaire


Elles sont caractérisées par leurs formes triangulaires. On distingue un propulseur centrale de couleur rougeoyante qui est le plus important et trois propulseurs auxiliaires dégageant une couleur bleue, verte ou blanche qui servent sans à changer de direction. On recense dans les années 90 un fort taux d'observation de ces engins triangulaires. Selon les témoignages, ils ne dégageraient aucun bruit lors de leur déplacement.


triangle.JPG

Ovni cigare


Sa forme se rapproche de celle d'un rectangle, la taille de l'engin serait grande. Leur vitesse est estimée à 6000 km/h selon le témoignage d'un astronome en 1960. Lors des observations, quelquefois, les témoins sont saisis d'un froid intense puis une impression de chaleur étouffante les envahit. D'après certaines observations, les Ovnis “Classiques” sortiraient de là. Ces Ovni rectangulaires seraient en fait des vaisseaux mères…..


cigare.JPG

Ovni croix


Dans des cas vraiment très rare, des Ovnis ont été vus en forme de croix.

Ovnis de type biologique


Panorama des formes d'Ovni's depuis 1946



Source : Challenge To Science: The UFO Enigma par Jacques et Janine Vallée, LC# 66-25843
Source : Wikipédia
Source : UFOmania magazine
Vidéo : Youtube
    

Partager cette page

Repost 0