Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Programmes secrets (black ops), Guerre des étoiles, Extra-terrestres, ou bien tout à la fois ?


Ce que vous êtes sur le point de voir est assez remarquable. Il semblerait que certaines étoiles dans notre ciel ne soient en fait pas des étoiles du tout… comme vous allez pouvoir le constater.

Un homme nommé John Lenard Walson à trouvé le moyen de bricoler son petit téléscope afin d’atteindre une résolution optimale. Avec son nouvel outil, il s’est mis à photographier et à filmer d’étranges objets dans l’orbite terrestre. Les résultats de ses documents astrophotographiques révèlent une pléiade d’objets, appareils et équipements spatiaux qui apparaissent à nos yeux comme des étoiles, lorsqu’ils sont visibles.


Il y a des centaines de satellites dans notre orbite, comme démontré plus bas. Cependant, les images que vous allez voir représentent de larges structures jamais vues auparavant.

Commençont par un tel objet en orbite, filmé par John Lenard Walson. Il s’agit de la station spatiale internationale (ISS) :


Maintenant, en tentant de garder en tête l’apparence et la taille de l’ISS, de quoi s’agit-il sur cette photo ?


Si vous trouvez cette image intrigante, alors que penser de ces autres images filmées par Watson ?


Voici une vidéo de Wason sur ces trouvailles :


Si vous vous demandez à quoi ressemble la navette spatiale, voici un exemple:


Alors que sont ces énormes objets spatiaux ?



Voici d’autres images étonnantes filmées par Watson :


Combien y a t'il de satellites en orbite ?


Il y aurait plus de 800 satellites actifs actuellement en orbite. Aussi incroyable que cela paraisse, cela représente 4% du nombre total des objets catalogués par le réseau américain de surveillance spatiale (U.S. Space Surveillance Network). Le reste étant des satelites abandonnés, étages de propulsion de fusées, et autre débris.

Plus de 400 satellites appartiennent aux Etats-Unis, un peu plus de 50% du nombres total de satellites. La Russie et la Chine sont les deuxième et troisième plus gros propriétaire d’équipement spaciaux, possédant respectivement 89 et 35 satelites.


Les usages d’approximativement deux tiers des satellites concernent les communications. Les satelites pour la navigation, surveillance militaire, observation de la Terre, astrophysiques et sciences spatiales représentent chacun 5 à 7% de tout les satelites.


Les satellites orbitent dans différentes régions de l’espace :


Orbite basse : entre 80 Km et 2000Km, ou l’on trouve les satellites de surveillance militaire et météorologiques.


Orbite géostationnaire : jusqu’à 36 000 Km, comprenant les satellites de communications civils et militaires, ainsi que les satelites de détection de lancements balistiques.


Orbite moyenne (entre l’orbite basse et géostationnaire) : comprenant les satellites de navigation (Navstar, Glonass).


Orbite Molniya : une orbite très elliptique avec une période de 12 heures comprenant : les satellites de communication pour les zones avoisinants le pole Nord.


Les débris orbitaux sont définis comme étant des objets fabriqué par l’homme, qui n’ont plus aucune utilité. Il s’agit de vieux satellites abandonnés, du matériel jeté, des boulons et autres déchets de férailles rejetés après des mises en orbite de satellites, ainsi que des particules issues d’explosions et autres collisions.


Plus de 40% des déchets de plus d’un millimètre sont en orbite base. Le reste dépasse rarement le centimètre.

Alors de quoi pourrait-il bien s’agir sur ces images filmées par John Lenard Walson ?
Serait-ce des appareils spatiaux de grande taille et très sophistiqué, que nous ne sommes pas supposé connaître ?


Quelqun n'est pas content avec Watson

D’après les images vidéos filmées par Watson chez lui, il est clair qu’il s’est aventuré sur un territoire « délicat » pour certaines agences militaires-gouvernementale, qui n’apprécient pas le fait qu’il filme et photographie des vaisseaux spatiaux. Résultat de l’impertinence de Walson ; des visites quotidiennes de nombreux hélicoptères non marqués, nuit et jour, au dessus de sa maison. Voici quelques images de la vidéo sur ce harcèlement . A noter, le passage au ras des arbres d’un gros Chinook à double rotors, dans son jardin, montre le sérieux de la situation (en haut à droite).


En résumé, ce que vous venez de voir sont des engins spatiaux, et peut-être même des vaisseaux spatiaux, garée ou stationnée en orbite au-dessus de la Terre. Il est clair que les grandes puissances spatiales sont bien plus lourdement investi dans l'espace qu’elles pourraient l’admettre. Comme un reflet de cette réalité, on a beaucoup parlé des armes « anti-satellites ».

Plus récemment, la Chine a discuté de ses programmes anti-sat et a même menacé de détruire ou de désactiver tous les satellites GPS qui survolent le territoire chinois.



Combien de milliards de l'armée américaine et des gouvernements ont afflué dans les opérations secrètes de la NASA (black ops), les programmes 'secret' d’espionnage et de surveillance des programmes et des systèmes d'armes spatiales militaires au fil des décennies. Les images de John Lenard Walson pourrait bien montrer quelques-unes de ces machines avancées. C'est également dans le domaine du possible que certains de ces objets pourraient être produits par d’autre formes d’intelligences.


==============================================================================

Une Porte des Etoiles

L'archéologue indépendant William Henry prétend qu'il existe un lien direct entre une ancienne civilisation extraterrestre et l'entrée en guerre des États Unis en Irak.
 


Sa thése principale est qu'au temps des sumériens existait un dispositif technologique qu'il décrit comme un " Portail des Étoiles " dans les ruines de Uruk.
 


Henry se base d'une part sur les traductions de Zecharia Sitchin et, d'autre part, sur la mention d'une variétés de système de transport extraterrestre décrits par d'autres auteurs dans leurs recherches sur les civilisations anciennes, ainsi que la reprise des fouilles archéologiques à Uruk en 2002 par une équipe d'archéologues allemands.


La guerre en Irak par les Etats Unis serai donc un prétexte pour s'approprier cette dite "technologie".

 

Partager cette page

Repost 0