Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Les civilisations n’occupent pas toutes le même rang dans l’Univers. Certaines sont très âgées et très évoluées, d’autres viennent de naître et ont encore un long chemin à parcourir avant d’atteindre leur maturité.

Le radioastronome russe Nikolaï Kardashev et le physicien américain Freeman Dyson établirent une classification des civilisations technologiquement évoluées qui comporte trois types (Type I, Type II, et Type III). Ce système de classification repose uniquement sur le critère des ressources énergétiques disponibles. Selon ce système, toute civilisation évoluée trouvera seulement trois sources d’énergie à sa disposition : 1) sa planète, 2) son étoile, 3) sa galaxie. N’oublions pas qu’il s’agit avant tout d’un essai, ou d’une tentative, de classification des civilisations, mais nous ne sommes pas du tout certains que ce système soit vraiment fidèle à la réalité. Nous reprenons, cependant, cette classification en y ajoutant les civilisations de Type 0 (zéro), de Type IV, et de Type V. Nous nous poserons aussi la question de savoir dans quelle(s) catégorie(s) de civilisation entre le phénomène ovni.


RECAPITULATIF DE LA CLASSIFICATION DES CIVILISATIONS

CIVILISATIONS PROTO-PLANETAIRES DE TYPE 0
Type 0 inférieur.
Type 0 moyen.
Type 0 supérieur.

CIVILISATIONS PLANETAIRES DE TYPE I
Type I inférieur.
Type I moyen.
Type I supérieur.


CIVILISATIONS STELLAIRES DE TYPE II
Type II inférieur.
Type II moyen.
Type II supérieur.


CIVILISATIONS GALACTIQUES DE TYPE III
Type III inférieur.
Type III moyen.
Type III supérieur.

CIVILISATIONS D’AMAS GALACTIQUES DE TYPE IV
Type IVa, groupes de -100 galaxies.
Type IVb, amas de + 100 galaxies.
Type IVc, superamas de + de 1000 galaxies.


CIVILISATIONS UNIVERSELLES DE TYPE V
Aire d’expansion : la totalité d'un univers.


CIVILISATIONS MULTI-UNIVERSELLES DE TYPE VI
Aire d’expansion : plusieurs univers.

 

CIVILISATION EXTRA-UNIVERSELLE DE TYPE VII
Située à l'extérieur de tous les univers.


Voici les valeurs passée et prévisionnelles de la production énergétique planétaire données par l'Agence internationale de l'énergie :

 

 

vlcsnap-2012-01-24-19h15m04s102.png.jpg

 

Les civilisations planétaires de Type I : Une civilisation de Type I se définit comme une civilisation qui a  su maîtriser toutes les formes d’énergie de sa planète-mère de référence qui est la planète d’origine de la civilisation (pour nous la Terre ). Une civilisation de Type I est théoriquement capable de modifier le climat, d’exploiter à sa guise les ressources de tous ses océans, ou d’extraire l’énergie du noyau de sa planète d’origine. Ses besoins en énergie sont si importants que cette civilisation est dans l’obligation d’exploiter de façon rationnelle et systématique toutes les ressources potentielles de sa planète-mère. Gérer et exploiter les ressources d’une planète entière implique une coopération élevée entre les membres de cette société. Une coopération aussi élevée entre les membres d’une civilisation planétaire suppose la mise en place d’un système de communication global très perfectionné (comme Internet par exemple).
 

Michio Kaku cite Dyson qui estime que la terre aboutira à une civilisation de Type I vers 2200, en se fondant sur une extrapolation du taux de croissance actuel de la consommation énergétique de la planète.

 

249963_191553260896801_172290899489704_578672_4935612_n.jpg

 

Les civilisations stellaires de Type II : Les civilisations de Type II sont théoriquement capables de maîtriser l’énergie de leur étoile de référence (pour nous le Soleil). Les besoins énergétiques de ce type de civilisation sont si importants que l’énergie disponible sur la planète-mère de référence (pour nous la Terre ) n’est plus suffisante. Pour survivre ces civilisations doivent donc exploiter les ressources fournies par leur étoile.

 

Alien_Civilizations_by_jamajurabaev.jpg

Les civilisations galactiques de Type III sont théoriquement capables d’exploiter les ressources énergétiques de tous les systèmes stellaires d’une galaxie, ou d’un très grand nombre de ces systèmes. Cette volonté de coloniser et d’exploiter d’autres systèmes stellaires s’explique par le fait que l’énergie libérée par une seule étoile (voir le Type II) n’est plus suffisante pour satisfaire leurs besoins énergétiques qui sont devenus colossaux. Les représentants du Type III sont théoriquement capables de se déplacer n’importe où dans leur galaxie de référence (pour nous la Voie lactée). Une civilisation de Type III est quasiment immortelle, ou du moins, nous pouvons estimer que sa durée de vie peut atteindre des millions d’années.


Selon Kaku, Kardaschev aurait prévu le développement d'une telle civilisation pour l'année 5200.


Asteroid_shore_by_jamajurabaev-992x497.jpg
Les civilisations stellaires Type III : Empire ou fédération ? Nous pouvons imaginer que des civilisations de Type III soient parvenues à bâtir des sortes de fédérations galactiques regroupant en leur sein de nombreuses civilisations de Type II. Selon quelles modalités fonctionnerait une fédération, ou un empire galactique ? Nous n’en avons bien sûr aucune idée pour le moment. Si nous supposons l’existence d’une sorte d’empire galactique (fonctionnant selon le modèle de l’empire romain pas exemple) nous pouvons imaginer qu’il serait organisé sous la forme d’un pouvoir central fort exercé par une seule civilisation souveraine régissant une communauté de civilisations vassales. Nous pouvons aussi envisager, au contraire, un empire galactique organisé comme une vaste fédération de civilisations autonomes liées les unes aux autres par toutes sortes d’intérêts, mais sans autorité supérieure forte. Existeraient-ils, au sein de cette fédération, des clans rivaux qui s’affronteraient dans l’espace avec des vaisseaux équipés d’armes laser comme dans les épisodes de Star Wars de George Lucas ? Et dans ce cas, pouvons-nous supposer l’existence d’ethnies extraterrestres belliqueuses et malveillantes vis à vis des autres civilisations de la fédération ?

 

380965_2455265655925_1080586475_32527803_1027414382_n.jpg

 

Nous ne pouvons que spéculer sur les formes que prendrait cette fédération ou cet empire, mais rien ne nous empêche d’admettre au moins l’existence d’une sorte de réseau de civilisations étendu à toute la Galaxie , dont les membres auraient tissé des liens profonds entre eux. Il est possible, et c’est même ce à quoi nous devrions nous attendre, que les modalités d’existence d’une civilisation de Type III soient fort éloignées de tout ce que nous pouvons imaginer aujourd’hui. De ce point de vue, le phénomène ovni cadre parfaitement avec ce à quoi nous devrions nous attendre si une civilisation de Type III se manifestait dans notre environnement terrestre.

 

182090_10150145672321210_239258241209_8521830_4469843_n.jpg
Selon Kaku, Kardaschev prévoyait le développement de ce type de civilisation pour 7800.

Les civilisations d’amas galactiques de Type IV : Pourquoi s’arrêter au Type III de civilisation ? Ce type de civilisation serait-il le summum de l’organisation des sociétés intelligentes dans l’univers ? Il existe sûrement plus de galaxies dans l’univers que d’étoiles dans la Voie lactée, qui en compte pourtant déjà 200 milliards. Alors ne pourrait-on pas imaginer des sociétés organisées regroupant des dizaines, voir des centaines, de galaxies ? Si une civilisation de Type III a résolu le difficile problème des déplacements dans le continuum d’espace/temps à l’intérieur de notre galaxie, pourquoi ne parviendrait-elle pas à quitter la Voie lactée et à explorer les galaxies du Groupe Local ?
 

La Civilisation Universelle de Type V : Par définition il n’existe qu’une seule civilisation de Type V, puisque cette civilisation occupe une aire aussi vaste que notre Univers. Pour cette raison nous l’appelons « La Civilisation ». Cette unique civilisation de Type V est le type ultime, le sommet et l’achèvement de toute civilisation. « La Civilisation » couronne l’ensemble des autres types de civilisation par sa perfection interne et son degré ultime d’achèvement. Elle regroupe en son sein toutes les galaxies de tous les amas galactiques. Certains lecteurs souriront peut être à l’énoncé de cette proposition, et il est même possible qu’ils rejettent dédaigneusement l’idée d’un Type V de civilisation. Si pour ces lecteurs l’existence d’une civilisation galactique de Type III est une hypothèse tout à fait raisonnable, et s’ils passent encore, non sans quelques réticences, sur la réalité plus que problématique d’une civilisation d’amas galactiques de Type IV, envisager qu’il puisse exister une civilisation unique qui aurait colonisé l’univers dans sa totalité est une supposition qu’ils ne pourront sûrement pas accepter. Nous reconnaissons volontiers que nous sommes ici dans le domaine de la spéculation pure et que l’hypothèse de l’existence d’une civilisation de Type V est complètement folle. Mais si nous poursuivons jusqu’au bout la logique de notre essais de classement des civilisations, il faut bien que nous arrivions à un point extrême dans ce classement. Si nous convenons que le Type 0 représente le degré le plus bas dans l’échelle de l’évolution des civilisations, rien n’interdit de supposer qu’à l’autre bout de cette échelle il existe un Type ultime. Dans ce cas, le Type V n’est que le degré le plus élevé d’évolution sur cette échelle. Comme dans tout système de graduation il faut bien envisager un degré supérieur qui théoriquement ne peut pas être dépassé. « La Civilisation » n’existe peut être pas, mais nous pouvons malgré tout essayer de l’imaginer. S’il existe des êtres qui sont les représentants de ce type de civilisation, nous admettrons par principe qu’il n’y a rien au-dessus d’eux dans l’univers. Ces êtres (s’ils existent) maîtrisent parfaitement l’espace et le temps, la matière et l’énergie. Ils disposent d’une technologie qui pour nous relève de la magie ou des pouvoirs miraculeux. Ce sont des êtres quasiment surnaturels, des « dieux », des créatures fabuleuses, omniscientes et omnipotentes. A ce niveau, cependant, nous avouons humblement que nous sommes totalement incapables d’imaginer à quoi peuvent ressembler ces créatures, et encore moins concevoir comment elles vivent, comment elles se déplacent, et comment elles pensent. D’ailleurs, il est peu probable, selon nous, que le phénomène ovni appartienne à ce type de civilisation.

Projections imaginaires : Elles se rencontrent essentiellement dans la littérature science-fiction ou le cinéma. Elles ne sont pas « officiellement » établies et reconnues. Elles diffèrent donc selon les auteurs qui traitent ce sujet. En voici quelques exemples :

 

Civilisations de Type VI (Muti-universelle) : Le niveau énergétique de plusieurs univers additionnés s’établit aux environs de 1066 watts, dans le prolongement des niveaux inférieurs. Une telle civilisation « multi-universelle » pourrait manipuler et altérer les lois de la physique sur chacun des multiples univers qu’elle contrôlerait. Elle civilisation pourrait changer d’univers à volonté, abandonner un univers mourant par exemple, pour s’installer dans un autre plus jeune. Elle pourrait atteindre une forme d’éternité.

 

Civilisation de Type VII (Extra-universelle) : Une civilisation de ce Type aurait des pouvoirs quasiment infinis. Ont peut penser qu'il n'existe qu'un seul exemplaire de cette civilisation qui serait située "quelque part" à l'extérieur de tous les univers. Elle serait capable de créer des univers à volonté et de les utiliser comme des sources énergétiques inépuisables. Sa puissance serait virtuellement infinie, seulement limitée par le nombre et la taille des univers créés. Ses besoins énergétiques s’élèveraient à la hauteur vertigineuse de 10 puissance 76 watts, ou même de 10 puissance 100  watts. Une civilisation de ce type serait immortelle (hors de tous les temps et de tous les espaces). La création d’autres univers nécessite que la civilisation de Type VII soit isolée et indépendante des univers qu’elle engendre. La nouvelle de science-fiction d’Isaac Asimov : The Last Question met en scène un exemple de civilisation de Type VII.




Source : Daniel Robin
Vidéo : Dailymotion

Partager cette page

Repost 0